Montée de la contrefaçon, les produits les plus insolites !

Contrefaçon, produits insolites

La contrefaçon représente un marché de 500 milliards de dollars*. Si les produits les plus contrefaits restent les médicaments, les jouets, les cigarettes et les produits de luxe, tout ou presque est maintenant contrefait.

L’huile d’olive, le miel, le café, l’équipement automobile, les produits électroniques, produits de puériculture et même des fausses Ferrari… la liste est infinie et les douanes ne cessent d’intercepter des produits de plus en plus insolites.

Lors du Journal de 20h00 du 1er Mars, France 2 s’est penché sur le sujet en illustrant avec un exemple bien spécifique, la brouette contrefaite.

En effet, même les brouettes sont contrefaites. Le reportage se tient chez le leader Européen, un producteur français de brouettes utilisées, en autre, dans les chantiers de construction. Les dernières contrefaçons trouvées dans le Golfe ressemblent en tout point aux originales ; jusqu’au logo utilisé.  Deux différences néanmoins – le prix de vente et la qualité.

Si la brouette contrefaite est vendue 19€ de moins, sa qualité n’est en aucun point comparable comme le montre très rapidement un test sur un banc d’essai.

La contrefaçon coûte à cette entreprise 900,000€ et impacte sur la notoriété de la marque. Pour se protéger, elle a choisi de mettre des hologrammes sur chaque produit, une mesure de sécurité permettant d’authentifier à l’œil nu l’origine du produit.

D’autres méthodes peuvent également être utilisées telles que des étiquettes inviolables ou des étiquettes RFID / NFC. Grâce à l’utilisation d’étiquettes NFC (basées sur la technologie de la RFID), l’authentification peut être réalisée très rapidement grâce à un téléphone portable équipé de la technologie NFC. Il est alors facile aux utilisateurs du produit de vérifier si celui-ci est authentique ou faux.

Si votre entreprise est victime de contrefaçon, il est important de protéger votre marque, vos produits et également vos clients. Contactez-nous pour discuter de nos solutions adaptées.

Sources :
*OECD : http://www.oecd.org/industry/global-trade-in-fake-goods-worth-nearly-half-a-trillion-dollars-a-year.htm
France 2: http://www.france2.fr/